Les types d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes apte à résoudre

Il arrive dans certains cas que vous soyez amené à régler un problème de plomberie par vous-même Au travers de simples méthodes, découvrez comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Le guide vous sera par ailleurs utile pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Si par rapport à ce que vous consommez d’habitude, vous constatez que votre facture d’eau grimpe sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément un problème de fuite quelque part.

Fermez le compteur pendant douze à vingt-quatre heures.

Après l’avoir fermé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera relancé. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour obtenir la quantité exacte d’eau perdue :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en fermant le robinet niché au niveau du compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après 12 à 24 heures.
  • Relevez les indications du compteur. La quantité d’eau consommée est affichée en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones-là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des douze à vingt-quatre h.
  • Lisez sur le compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir relancé au bout de douze à vingt-quatre h. Ouvrez également le robinet pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un œil sur votre compteur d’eau. Le cas où ce dernier tourne révèle l’existence d’une fuite de tuyauterie quelque part. Une fois la fuite de tuyau repérée, il vous faudra stopper de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. A l’aide de votre calculatrice cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Votre débit réel de fuite de canalisation d’eau se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite a été repérée, le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’inspecter toutes installations pour réparer la fuite de tuyauterie.

Marre des problèmes de fuite d’eau ? Les astuces pratiques

Un problème de fuite d’eau signifie forcément que votre tuyau ou votre raccord présente un problème de défectuosité

  • Les solutions de colmatage adaptées à votre tuyau en Cu en cas de fuite :

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont absolument efficaces pour réparer un tuyau en Cu fuyant.

  • Et si la fuite provenait du raccord ?

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer de joint.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux : Pallier le problème en bouchant la fuite avec du mastic

Toute opération de colmatage de tuyau en Cu commence par le laquage de tuyau en cuivre. Prenez un torchon et commencez par essuyer la zone fuyante et puis, abrasez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Segmentez le mastic en premier ; moulez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’un mélange de produit uniforme et moelleux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et malaxé. Aplanissez manuellement la boulette sur la zone de fuite préalablement décapée. Assurez-vous-en l’adhérence. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le calfeutrage de votre tuyau fuyant en Cu.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyau en cuivre : c’est facile en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et servez-vous d’un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez déjà la bande pour pouvoir l’appliquer sur la conduite.

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord fuyant : Comment y remédier ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’une bague PVC :

  • Remplacer celle-ci quand elle est défectueuse.
  • La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
  • Songer à replacer ou à remplacer le joint.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau Cu

Détecter d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît le plus souvent. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de canalisations, vice de conception, mauvaise qualité de soudage, micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de tuyauterie. Un problème de fuite mineur tel qu’un simple suintement peut être pallié aisément par l’usage d’un mastic durcisseur et d’un ruban antifuite. Une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être palliée en revanche qu’au travers le remplacement de votre système raccord.

  • Mastic antifuite :

Proposé en barres ou bien également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Bande adhésive antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec votre tuyau dès qu’on l’enroule sur la partie fuyante.

Résolution problème de fuite sur tuyauterie PVC : comment procéder ?

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par stopper le compteur

Après avoir coupé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie défectueuse.

  1. marquez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Une fois cela effectué, procédez immédiatement à sa coupe avec une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Le reste des tronçons doit être ébarbé :

Le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau est plus efficace qu’un ébavureur traditionnel pour le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Il vous faut maintenant nettoyer les champs de contact :

Prenez une feuille essuie-tout bien propre puis, trempez-la dans de l’alcool pour nettoyer les manchons ; il en est de même pour toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 cm.

  1. Le déglaçage des surfaces de contact, c’est maintenant que ça se déroule

Pour réussir le collage des zones de contacts, vous devez absolument les déglacer au préalable.

  1. Les segments de tuyau à échanger une fois regroupés ; Dimensionnez-les !

Dimensionnez la partie à enlever, retirez un cm de la longueur obtenue.

  1. Scindez le nouveau tronçon de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur des zones de découpe. Sectionnez le nouveau tube ; ébavurez- en l’extrémité.

  1. joignez- les :

Votre canalisation est maintenant prête à accueillir votre morceau de tuyau de remplacement ! Pensez d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à défaire les colliers qui maintiennent la partie la plus courte. Ceci, de manière à ce qu’elle soit détachée du mur ou bien placée par terre.

  1. L’assemblage est terminé ? Place au des zones de contact !

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système par le bout du tuyau et des sections de la conduite initiale.
  1. Liez manchons et tube :

Les manchons une fois insérés aux limites du tuyau de remplacement, saisissez-le tube à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

conseils utiles pour opérer le dépannage de vos problèmes en plomberie

Rétablir une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Veillez tout d’abord à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Démontez la chasse d’eau en commençant par détacher le couvercle :

Désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est facile ! Dévissez-la tout simplement ! La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil en assurant la liaison.

  1. La vieille chasse d’eau peut maintenant dire bye bye à son poste car vous allez vous en débarrasser une fois pour toutes

Servez-vous d’une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le fixant.

  1. Faites en sortes que le joint soit enlevé du réservoir des toilettes afin de pouvoir installer la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et reposez-le. Le soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’une clef spéciale pour ce faire.

  1. La 2ème chose à faire quand il faudra installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de repositionner le réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage de la céramique passe avant la restauration du réservoir. Vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clé spéciale pour ce faire. Opérez le montage du nouveau joint mousse à son tour ; enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. Remontage robinet/flotteur, l’avant-dernière étape du montage de la nouvelle chasse d’eau :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans son trou. Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef idoine, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. Dernière phase du remplacement : l’installation de la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : comment procéder

  1. Débranchez puis déconnectez totalement le chauffe-eau:

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eauélectrique.

  1. Place au nettoyage du chauffe-eau maintenant que vous l’avez désactivé et mis complètement hors tension

La vidange n’est pas nécessaire pour détartrer un chauffe-eau à résistance stéatite alors que c’est le cas pour le cas d’un chauffe-eau électrique thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Retirez la résistance

Démontez la résistance après avoir opéré la vidange de votre chauffe-eau. Commencez par désinstaller la résistance sous le capot de protection. Dévissez le capot pour ce faire.

  1. Le chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans souci ? Il ne vous reste plus qu’à la purifier

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de brancher et de réactiver votre chauffe-eau électrique, vous devez remettre la platine à sa place

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif électrique de chauffage.

Cette entrée a été publiée dans Blog. Sauvegarder le permalien.